Lire nos articles en différentes langues ici

 

Mondial 2018 : le Maroc tout proche d’un exploit face à l’Espagne (2-2)

Les Marocains ont livré un grand match face à la sélection espagnole, mais les joueurs d'Hervé Renard ont encaissé un but dans les dernières secondes alors qu'ils menaient au score. Frustrant !

Après deux défaites cruelles sur le même score, d’abord face à l’Iran (0-1) puis face au Portugal (0-1), le Maroc n’avait plus rien à jouer d’autre que pour le spectacle dans ce match de gala face à l’Espagne en conclusion du groupe B. L’absence de pression a semble-t-il décomplexé les Lions de l’Atlas qui ont attaqué leur rencontre pied au plancher face au champion du monde 2010. Pressing agressif, jeu rapide, les joueurs du sélectionneur français Hervé Renard ont vite mis en place des ingrédients qui avaient manqué par moment lors du douloureux revers face à l’Iran, mais qu’on avait ensuite vu face au Portugal.

L’opportunisme de Boutaïb

À la 14e minute, Khalid Boutaïb valide la bonne entrée en matière des siens en profitant d’un ballon que le défenseur Sergio Ramos n’attaque pas sur une passe en retrait de Iniesta, pour filer seul vers le but. L’attaquant marocain ne manque pas son face-à-face avec le gardien ibère en tirant entre ses jambes (1-0, 14e). Le Maroc ouvre le score. C’est la sensation dans ce match où l’Espagne, pas encore qualifié, semble fébrile.

La preuve de cette fragilité défensive, à la 25e minute, Boutaïb, encore lui, gratte avec fougue un ballon dans les pieds de Gérard Piqué et s’élance vers la cage européenne. Hélas, cette fois c’est le portier espagnol De Gea qui remporte son duel et stoppe la frappe. Le Maroc vient de manquer l’opportunité de reprendre l’avantage, car entre-temps l’Espagne avait marqué par l’intermédiaire de Isco sur une très belle action collective dont elle a le secret (1-1, 19e).

La frappe sublime d’Amrabat

Dos à dos à la pause, les deux équipes se sont ensuite échangés les coups, chacun dans son style : les Maghrébins procédant sur des contre-attaques, alors que l’Espagne procédait par de longues séquences de passes. Le Maroc a eu une énorme opportunité de doubler la mise à la 55e minute sur une frappe sublime de Nordin Amrabat, qui a frappé la lucarne du but espagnol. Cinq minutes plus tard, c’est Isco qui était tout proche de marquer sur une tête, mais le défenseur des Lions, Romain Saïss, écartait le danger sur sa ligne.

Un sauvetage qui a maintenu les Marocains dans le match et permettait de rêver encore d’un exploit. Dirar, Amrabat, Ziyech et tous les autres regardaient la grande Espagne les yeux dans les yeux. Et la délivrance de joie est arrivée à la 80e, quand sur un corner obtenu grâce à une reprise de volée de Ziyech, En Nesyri s’est élevé plus haut que tout le monde pour catapulter le ballon dans le but espagnol (2-1, 80e) !

Il fallait ensuite tenir pour décrocher ce premier succès dans cette Coupe du monde 2018. Malheureusement, sur un corner rapidement tiré, l’Espagnol Aspas égalisait d’une talonnade, alors que le chronomètre n’indiquait plus que quelques secondes à jouer. L’arbitre sifflait d’abord hors-jeu, puis se ravisait avec raison sur le conseil de ses assistants vidéo et accordait le but. Le Maroc a eu le mérité de rivaliser avec la Roja. Mais à l’image de son Mondial 2018, il n’a une nouvelle fois pas été récompensé de ses efforts, à la fois par malchance et par manque de concentration.

FootAfrique

Calendrier

« September 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30