Lire nos articles en différentes langues ici

 

Le «CHAN Total, Maroc 2018» est prévu du 12 janvier au 4 février 2018.

C’est le Maroc qui a été désigné par la CAF pour organis 5e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévue du 12 au 14 janvier prochain. Après le retrait de la compétition au Kenya en septembre, le comité d’urgence a décidé à l’unanimité de confier l’organisation de la compétition au Royaume du Maroc qui était en lice avec la Guinée équatoriale.

Comme attendu depuis quelque temps, c'est le Maroc qui organisera la prochaine édition du Championnat d'Afrique des nations (CHAN 2018). Ainsi en a décidé le Comité d'urgence de la CAF à l'issue de sa réunion de ce samedi 14 octobre à Lagos au Nigéria, sous la précédence d'Ahmad Ahmad. Selon le communiqué de la CAF, c'est  à l'unanimité des neuf membres présents que le comité a décidé d'octroyer l'organisation de la 5e édition du Championnat d'Afrique des nations Total à la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Selon la CAF, le Maroc, à travers sa fédération, s'était porté candidat à la suite du retrait de l'organisation de cette compétition au Kenya, décidé le 23 septembre 2017 à Accra au Ghana par le Comité exécutif.  Conformément aux statuts et au regard des délais, l'instance continentale avait, on se rappelle, donné le même jour mandat au Comité d'urgence pour conduire le processus de sélection d'un nouveau pays hôte.

«La candidature du Maroc a été préférée à celle de la Guinée équatoriale, autre pays à avoir soumis un dossier de candidature valide», a annoncé la CAF qui précise également que la fédération éthiopienne de Football avait aussi manifesté sa volonté d'accueillir le tournoi. Cependant, elle n'a pas fourni la lettre de garantie du gouvernement, laquelle est pourtant un document impérativement requis d'après le règlement d'application des statuts de la CAF.

«La petite CAN», un autre évènement sportif qui prend de l'ampleur

Le «CHAN Total, Maroc 2018» est prévu du 12 janvier au 4 février 2018. La compétition va rassembler 16 sélections nationales composées exclusivement de joueurs évoluant dans les championnats nationaux de leurs pays respectifs. Le CHAN constitue donc une «CAN version africaine» ou «la petite CAN» qui commence à trouver sa place dans les grands évènements sportifs du Continent et sert de tremplin pour l'émergence de nouveaux joueurs.

Le Maroc était déjà donné favori bien avant la décision de retirer l'organisation au Kenya, alors que des doutes commençaient à émerger sur la capacité du pays à organiser l'évènement au regard du retard constaté, ainsi que de la situation politique dans le pays.

Après s'être désisté à organiser la CAN 2015 en raison de l'épidémie d'Ebola, le Royaume se présente en pays de secours pour la CAF. Le pays dispose en effet des infrastructures sportives et hôtelières nécessaires pour organiser et accueillir la compétition, surtout dans un délai aussi court. Des équipes européennes de grand calibre (PSG, Real Madrid, OM ou Barcelone FC,...) jouent assez souvent sur certains stades du royaume qui a accueilli le Championnat du monde des clubs en 2015.

Le pays qui dispose aussi d'un des championnats les plus relevés et réguliers du Continent est candidat à l'organisation de la coupe du monde 2026.

Foot Afrique

 

Eric Ayiah a été l’homme du match de la dernière journée dans le groupe A du Mondial U17 du Ghana contre l’Inde. Le capitaine des Black starlets a inscrit un doublé pour une victoire 4-0 devant le pays organisateur. A la clé, une place en huitièmes de finale.

Si un match nul leur suffisait pour voir le prochain tour, les hommes de Paa Kwesi ont assuré devant une équipe indienne déjà éliminée après ses deux défaites initiales. Eric Ayiah reprend à la 42è minute un bon travail de la droite pour ouvrir le score. Il revient dès le retour dès le retour des vestiaires (52è) pour doubler l’avantage.

Puis il cède sa place à la 82è. Son remplaçant Richard Danso participe à la fête avec un troisième but (87è) puis Toku, une minute plus tard, porte la marque à 4.

Ce score permet au Ghana d’accrocher la première place du groupe devant les Etats-Unis ont perdu devant la Colombie 1-3. Les deux pays disputeront aussi le prochain tour avec 6 ponts chacun.

Avec les Black Starlets, cela fait le second pays africain au second tour du Mondial U17, Inde 2017 après la qualification plus tôt dans la journée du Mali. Ce vendredi, la Guinée et le Niger tenteront d’emboiter le pas aux finalistes de la CAN 2017.

[Footmali] - Le champion rwandais en titre, le Rayon Sports et son attaquant malien, Tidiane Koné entament la nouvelle saison de la plus belle des manières. Le club de la capitale rwandaise s'est offert le premier trophée de la saison en dominant (2-0), l'APR (le vainqueur de la coupe nationale) lors de la Super Coupe disputée hier mercredi. Arrivé au Rwanda en mi-saison derrière en provenance du Djoliba AC (D1 malienne), l'attaquant malien vient donc de garnir son armoire à trophées sous les couleurs du Rayon Sports. Notons par ailleurs que le Rayon Sports et Tidjane lanceront les hostilités de la nouvelle saison du championnat ce dimanche 1er octobre contre AS Kigali. 

Remise de trophée Super Coupe Rwanda

La RDC a battu la Libye sur le score de 2-1 samedi 7 octobre à Monastir (Tunisie). Cette rencontre entrait dans le cadre de la 5e et avant dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, groupe A, zone Afrique.

La RDC a ouvert la marque par Cédric Bakambu  à la 50ème minute. Les Libyens ont égalisé à la 75ème minute par Al Musrati M.

C’est Mubele Ndombe qui a signé le but de la victoire de la RDC à la 75ème minute.

Au même moment, la Tunisie confirmait son leadership du groupe en dominant la Guinée à domicile sur la marque de 4 buts à un.

La Tunisie est donc en route vers la phase finale du Mondial Russie-2018.

La dernière journée verra la RDC, qui compte désormais 10 points, rencontrer la Guinée à Kinshasa lundi 6 novembre 2018. De son côté, la Tunisie, avec 13 points, recevra la Libye.

Radio Okapi

                                        

Le Franco-rwandais Frank Ntilikina, 18 ans et 1,96 m, est selon de nombreux observateurs le premier joueur de basket-ball d’origine rwandaise à entrer dans la National Basketball Association  (NBA).

NBA