Lire nos articles en différentes langues ici

 

Rwanda : ce pays d’Afrique donne la leçon à l’Occident en étant le seul au monde avec zéro sac plastique

Le Lac Kivu, l'une des merveilles naturelles dont regorge le Rwanda - Crédits photo : Flickr
 

L’Afrique est bien souvent citée dans l’actualité pour des faits politiques ou sportifs. Dans un registre qui a plus trait au respect et à la préservation de l’environnement, après le Cameroun où les serviettes hygiéniques des femmes sont conçues à partir de fibres naturelles et donc biodégradables, nous allons évoquer le cas du Rwanda aujourd’hui.

Ce pays de l’est de l’Afrique est en effet le premier au monde à pouvoir se targuer de fonctionner en mode zéro plastique. Depuis plus de 14 ans le plastique y est interdit et le pays donne la leçon à l’Occident. Comment le Rwanda est-il parvenu à éradiquer le plastique de son territoire ? La réponse dans cet article.

En 2004 le pays prenait une décision radicale 

Comme nous l’apprend cette infographie, les sacs en plastique sont un véritable fléau pour l’environnement. Déjà du fait de leur production, polluante et faisant intervenir l’usage d’hydrocarbures. Mais aussi compte tenu du fait qu’ils prennent un temps fou à se dégrader dans la nature. Jusqu’à 450 années pour être plus exact.

Les sac en plastique, une calamité pour les nations en voie de développement et même celles déjà industrialisées – Crédits photo : Wikimedia

Utiles pour à peu près tout, les sacs en plastique sont une calamité qu’on retrouve partout. Dans les mers et rivières, océans et même sous le sol. Où ils polluent en toute quiétude. Un pays a pourtant décidé en 2004 de stopper la prolifération des sacs en plastique en interdisant purement et simplement leur importation et leur usage du jour au lendemain.

Ceci après qu’une étude eut établi la présence d’astronomiques quantités de sacs en plastique aussi bien à la surface de sa terre que dans son sous-sol. Il s’agit du Rwanda, un pays situé dans l’est de l’Afrique.

Des mesures drastiques à l’encontre des contrevenants

Pour dissuader les populations de retourner illégalement vers l’usage de sacs en plastique, le Rwanda n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Le pays traque en effet le moindre sac plastique, aussi bien au niveau des portes d’entrée que sont les aéroports, qu’au niveau des commerces et marchés.

Toute infraction au sac plastique peut valoir des centaines d’euros de contravention. Les récidivistes s’exposent premièrement à une fermeture de leurs commerces, secondairement à un séjour de plusieurs mois en prison assorti d’une fermeture de leur activité. Les propriétaires des commerces fermés sont dans l’obligation, pour pouvoir rouvrir, de rédiger une lettre d’excuses publique qui paraîtra dans le journal officiel.

Des mesures qui paraîtraient insensées chez nous, mais qui font leurs preuves au Rwanda.

Et une journée dédiée à l’assainissement de l’environnement

Pour appuyer ces mesures dissuasives, le pays instaura une journée par mois dédiée à l’assainissement de l’environnement. Celle-ci est fondée sur un travail collectif des populations âgées de 18 à 65 ans qui, chaque dernier samedi du mois, effectuent des ratissages aux quatre coins du pays afin de débusquer les éventuels déchets susceptibles de polluer l’environnement. Mais aussi d’autres travaux d’intérêt général.

Parmi les pays les plus propres du monde

Cela pourra en surprendre plus d’un, mais le Rwanda détient la ville la plus propre d’Afrique selon un classement que vous pourrez retrouver ici. Le pays est donc logiquement l’un des plus propres du monde, et bon nombre de voyageurs corroborent cette assertion.

Kigali, capitale du Rwanda et ville la plus propre d’Afrique – Crédits photo : Flickr

Certains sont dès leur arrivée à Kigali, la capitale, frappés par la propreté des lieux où l’objectif zéro déchet semble atteint comme jamais.

Un exemple pour d’autres nations

En 14 ans, les mesures du Rwanda ont porté leurs fruits au point où la nation boycottée il y a quelques années encore est devenue un modèle d’écologie pour d’autres. Le Maroc suivant l’exemple du Rwanda a banni les sacs en plastique de son territoire en 2016 et une année plus tard les résultats étaient déjà perceptibles.

Le royaume bordant le sud de l’Europe a enregistré une baisse significative du nombre de sacs en plastique utilisés sur son sol. On parle de 4,6 milliards de sacs en moins en 2017. Ceux-ci ont été remplacés en partie par des sacs en papier ou tissés.

Un avenir radieux pour le Rwanda

Le Rwanda a signé fin mai dernier un accord de partenariat avec le club de football londonien Arsenal. Le pays s’est engagé à investir dans le capital du club en contrepartie d’une certaine forme de publicité vantant la destination touristique Rwanda. Le maillot du club de la saison prochaine devrait arborer fièrement le nom de ce pays pionnier en Afrique en termes d’écotourisme et de développement durable.

Le parc national des Volcans, au Rwanda – Crédits photo : Wikimedia

Encore appelé « le pays des mille collines », le Rwanda peut donc à juste titre figurer dans votre top 10 des pays à visiter absolument et où faire de l’écotourisme cet été. Dernière information utile : le Rwanda a supprimé le visa, ce qui signifie que n’importe quel citoyen du monde peut s’y rendre sans passer par la stressante case de l’interview à l’ambassade.

 

Conso Globe

Calendrier

« June 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30