Lire nos articles en différentes langues ici

 

Moss Kiny

"Parlons Kirundi", un bel ouvrage du Dr Laurent Niyonkuru pour l'apprentissage facile et rapide du Kirundi
 

Rwanda : le thé rwandais continue d’être apprécié sur la scène internationale

                                 

Le thé du Rwanda continue de gagner une place remarquable sur la scène internationale pour sa qualité et est devenu un thé très apprécié au monde. Ce qui a entraîné une augmentation progressive du prix unitaire au cours des dernières années.

La première production du thé rwandais date des années  1952. Il est surtout cultivé à de hautes altitudes  entre 1900 et 2500 m et dans des marais bien drainés à une altitude comprise entre 1550 et 1800 m.

Aujourd'hui, selon l’office national pour le développement des exportations agricoles (NAEB), l'industrie du thé est composée de quatorze usines opérationnelles et de deux projets de thé.

La plupart des thés traités au Rwanda sont le thé noir, mais le thé vert et le thé orthodoxe sont également transformés mais en petites quantités. Le thé épicé est également traité sur commande selon les besoins de certains clients très estimés.

Compte tenu de la qualité et de la valeur du thé rwandais, le gouvernement à travers le ministre en charge de l’agriculture,  a pris des mesures très sérieux pour soutenir  des usines de thé pour acquérir de bonnes notes de qualité et à faciliter les producteurs de thé avec des pratiques améliorées.

Ainsi le Rwanda était l'un des pays producteurs de thé participant à la 3ème conférence et exposition du thé africain qui s’est déroulé au Kenya du 11 au 12 mai dernier. Et le concours de fabrication spéciale de thé noir (CTC) faisait partie des activités de cet événement où le thé du Rwanda a gagné la compétition du meilleur échantillon de l'usine de thé Nyabihu.

Le thème de la conférence était «Agriculture durable du thé, un avenir inspirant pour la nature, la santé et les moyens de subsistance enrichissant ».

Il s'agit d'un événement mondial pour l’industrie du thé organisé par « East Africa Tea Trade Association » qui vise à offrir une excellente occasion aux acteurs dans ce secteur du thé, d'échanger avec les leaders mondiaux du thé et les experts en technologie, dans l'industrie du thé, les chercheurs, les commerçants, les mélangeurs et autres fournisseurs entre autres.

Après cette réussite, les autorités du NAEB ont réaffirmé la particularité de la qualité du thé cultivé au Rwanda, le thé qui possède toutes les qualités souhaitables que le thé doit avoir. Et le NAEB ne s’arrête pas là, il est plus déterminé  à amener le thé rwandais le plus loin possible.

Gilbert Cyiza, Imburi Phare